Portrait Nathalie CHAIZE

Lorsque l’on rencontre pour la première fois Nathalie Chaize en personne, on est franchement surpris de constater à quel point cette marque porte bien son nom.Tôt, l’enfance de l’art, se construit au gré des périgrinations familiales. Le Maroc, le Zaïre, toute l’Afrique, plus tard l’Asie et Cuba forment l’éducation du regard, l’intuition des formes, et dessinent ce goût inaliénable pour les couleurs, les lumières et les corps de femmes. Autant de parfums qui ne cessent d’envoûter jusqu’aux créations les plus actuelles. Entre temps, il y a l’autre rencontre, avec un grand A comme Architecture ; avec tout ce qui se construit logiquement, délicatement mais dans une véritable exigence d’efficacité. Aujourd’hui encore et toujours, il faut que tout se tienne, que le vêtement tienne bien la féminité, et soit efficace au corps. Jeux d’équilibres et de savants assemblages avec les tensions, les lignes de forces, la matière. Dans les coupes, les formes, il faut que tout soit dosé. Sans rajout, ni surcharge. Sans excès.Nathalie Chaize Logo de la marque
Nathalie Chaize

Il y a de l’épure chez cette femme là.. Une ascèse ou une mystique bien à elle, que les négligents appellerons discrétion, et pour laquelle chaque amoureuse de la marque devient une fidèle. Bien au delà de ces quatre années d’études, le pli de l’architecture marque jusqu’à l’approche et la conception de son métier. Assembler la pétillance, le désordre de l’imagination avec un besoin, probablement rassurant, d’en découdre avec la fonctionnalité. C’est son mode de pensée et sa manière de faire à la fois. C’est ce que Nathalie voulait déjà faire avant d’être Nathalie Chaize. Car faire, défaire. Quelque chose là encore venue de l’enfance ; défaire pour comprendre comment ça se fait. Pour faire autrement. A sa manière. Pour aller plus loin. Le vêtement c’est un tout. C’est une construction. Présence discrète et aérienne d’une grande femme pudique avec elle-même, respectueuse des autres, mais qui suit inlassablement ce qu’elle pense et ressent. Alors, elle a ses trucs, à elle. Ses habillages, son process intime , sa recherche personnelle, parfois laborieuse jamais lourde, toujours dans la vie et dans le sensible. C’est une drôle de dame que cette créatrice qui ne se sent pas plus lyonnaise que parisienne, pas plus dans la mode que dans la peinture, pas plus dans les clans que dans la solitude. Pas plus inclassable que prévisible. Son style consiste à ne pas être dans l’entre-deux, mais plutôt sur un point d’équilibre. Sans jamais esquiver les extêmes. Un point de rupture qui nous interdit de lire complétement la norme et les conventions. Anti-modèle chic et sexy, douce et nerveuse, convenue et imprévisible, ou rassurée et dans l’abandon d’elle-même, la femme Nathalie Chaize incarne ce moment délicat et furtif du basculement. Ce point d’équilibre et de vacillement qui est l’essence même de son travail. et peut-être de sa vie.

Une créatrice hors du commun, une femme moderne et philanthrope...

Une créatrice hors du commun, une femme moderne et philanthrope…

Engagements Nathalie Chaize

Nathalie Chaize, une créatrice engagée.

Parce que nous sommes humains et comme la terre tourne, nos vies tournent aussi, dans le bon sens et parfois dans l’autre. Nul ne sait et nul n’est épargné, dans sa chair, dans sa famille, ses amis….. Il est donc naturel de participer à ce monde, de s’engager même simplement, humblement, en parlant et en encourageant des personnes et des associations qui donnent une partie de leur vie aux autres, c’est pourquoi je participe depuis des années à la grande braderie de la mode contre le sida, à la braderie de solidarité à Paris et je vais m’engager désormais de plus en plus pour les femmes en difficulté. Elles me font vivre et j’ai envie de leur rendre un peu de la chance qu’elles m’ont donnée… L’engagement c’est aussi la transmission aux jeunes générations de ce que l’on a appris et j’essaye dans la mesure du possible d’être à la disposition de ces jeunes pour leur donner des clefs qui pourront leur faciliter le chemin, ils viennent par le biais des écoles ou de l’université de la mode visiter régulièrement mon entreprise, je les reçois en stage, je les rencontre au village des créateurs à Lyon, j’essaye d’être accessible pour transmettre modestement ce que j’ai appris, les bons côtés mais aussi les fausses idées et les dangers de ce métier

Mon entreprise se nomme C 347. C pour CHAIZE et CASILE le nom de mon mari, associé…, 3 pour la création, 4 pour l’équilibre et 7 pour la perfection. Depuis 1985, date de création de notre entreprise, nous travaillons ensemble pour poursuivre notre envie de vivre de ce métier. Au début 3 personnes sur les pentes de la Croix Rousse, aujourd’hui 30 personnes réparties entre le siège à Champagne au mont d’or et dans nos 8 boutiques. A mes cotés un bureau d’étude pour donner forme à mes modèles, une équipe pour gérer les achats et l’ordonnancement lancement pour la production réalisée essentiellement en Europe, une équipe commerciale France et export, une équipe de vente pour mes boutiques avec une responsable réseau et pour finir une équipe administrative. C’est à la fois beaucoup de monde et peu de monde tant ce métier demande d’attention pour livrer aux clientes des modèles conformes en style et en qualité. Nous participons à des salons professionnels et notamment au salon Who’s Next à Paris et disposons de show room commerciaux à Paris, rue du Jour et à Lyon. Pour moi l’entreprise est une formidable aventure humaine, riche d’enseignements qui demande beaucoup d’engagement et que je recommande à tous ! »

Les Articles Nathalie Chaize

Look du Jour

Look du Jour

Nathalie Chaize & KENZO By Julia Prix Métropole sur toutes nos Marques Faîtes vous plaisir facilement avec le payement en 4X sans Frais Sur plus de 20 vêtements Nathalie Chaize Galerie Cliquez pour passer en Plein ecran [dropcap style="font-size: 40px; color:...

lire plus

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Share This